Tarifs solaires pré-2011 : une lettre à l’Elysée, un amendement redouté

Print Friendly, PDF & Email
(crédit : Elysée)

Déposera, déposera pas ? Les syndicats représentant la filière solaire et les producteurs les plus concernés – ils viennent d’adresser de leur côté une lettre à l’Elysée, à Matignon et à cinq ministres, consultable ci-dessous – vont surveiller de près cette semaine, chaque jour, la liasse des amendements que dépose le gouvernement au projet de loi de Finances pour 2021 (PLF 2021). A la recherche d’un texte réformant le tarif d’achat des contrats conclus avant 2011 via une réduction de la durée du soutien. Ces environ 850 contrats conclus entre 2006 et 2010, portant sur des centrales photovoltaïques d’une puissance supérieure à 250 KW et bénéficiaires d’un tarif de soutien sur 20 ans parfois supérieur à 0,6 €/kWh, sont remis en cause par le ministère de l’Economie et des Finances, qui les considère comme trop coûteux pour l’État. 

« Revenir à la raison »

Bercy renoncera-t-il au dernier moment ? Le ...