Hydrogène : l’avenir de l’Europe est-il l’électrolyse à haute température ?

Print Friendly, PDF & Email
Raffinerie Neste de Rotterdam (@Neste)

Un consortium européen se prépare à construire et à exploiter « le premier électrolyseur haute température à l’échelle de plusieurs mégawatts au monde ». L’installation sera située aux Pays-Bas et produira de l’hydrogène pour alimenter un procédé industriel. Le projet, coordonné par le CEA, implique le français Engie et des entreprises finlandaise, luxembourgeoise et allemande. Il vise à valider une technologie à haute température au rendement supérieur d’au moins ...