Les fournisseurs alternatifs décidés à obtenir gain de cause sur l’Arenh

Print Friendly, PDF & Email
(c) Pixabay

La bataille sur l’activation de la clause de force majeure dans les contrats Arenh* se poursuit. Malgré le rejet, la semaine dernière, par le conseil d’Etat du référé déposé par les associations professionnelles Anode** et Afieg***, les fournisseurs alternatifs ne perdent pas espoir de se défaire d’une partie des volumes d’électricité nucléaire contractualisés avec EDF en raison de la situation exceptionnelle due au Covid-19.

Total va directement au tribunal

Total Direct Energie n’y est pas allé par quatre chemins et a donné rendez-vous à EDF sur l’Ile de la Cité. Le groupe a déposé une procédure d’urgence auprès du tribunal de Commerce de Paris pour faire valoir son droit à l’activation de la clause de force majeure. Du côté ...