CEE : le retard par rapport à l’obligation stabilisé pour le moment

Print Friendly, PDF & Email

Article complété le 28 avril 2020 –

Trois nouveaux programmes sous financement CEE (certificats d’économies d’énergie) seront présentés demain au Conseil supérieur de l’énergie, comme le précise la lettre d’information du Pôle national des CEE (PNCEE) mise en ligne ce week-end sur le site du ministère de la Transition écologique et solidaire. Ils comprennent un programme « Prêt Economies d’Energie », porté par Bpifrance, qui prend le suite du dispositif mis en place par le MTES en 2012, le programme « Advenir 2 », d’Avere France et le programme « Actee 2 », de la FNCCR*, tous deux les relais d’une première initiative.

Un écart de 87 TWh

Cette lettre fait le point sur les volumes de CEE délivrés, soit 450 TWh cumac (économies d’énergie cumulées et actualisées) depuis janvier 2018 pour les CEE classiques, 99,1 TWh étant par ailleurs en cours d’instruction. Auxquels s’ajoutent les CEE « précarité », ie 356 TWh avec un stock de 119 TWh. Le tout, ...