Dix informations à retenir de l’audition d’Elisabeth Borne à l’Assemblée nationale

Print Friendly, PDF & Email
Elisabeth Borne

L’audition cet après-midi d’Elisabeth Borne par la commission des affaires économiques de l’Assemblée nationale méritait d’être écoutée. En pleine crise sanitaire et économique, la ministre de la Transition écologique et solidaire a fait le point sur la politique énergétique du gouvernement et réaffirmé l’orientation: « la transition écologique est notre meilleure stratégie de protection et de croissance ». De son intervention et des réponses faites aux députés, on retiendra dix points.

1) Le financement des énergies renouvelables sera maintenu coûte que coûte : « nous ne pouvons pas laisser la volatilité et l’absence de visibilité sur le prix de l’énergie remettre en cause à la fois notre politique de long terme pour la transition énergétique et les investissements déjà faits dans des outils de production décarbonés. »

2) L’influence des EnR électriques sur les marchés de l’électricité va néanmoins être regardée de plus près. Tout en se félicitant que les EnR prennent une part croissante dans les mix français et européen, la ministre a estimé que « cela a conduit à des périodes longues où les prix de l’électricité sur le marché spot étaient négatifs. Cela doit amener à ...