« Il y a une forte dynamique de projets libérés de recours » J-L Bal, président du SER

Print Friendly, PDF & Email

A l’occasion du colloque annuel du Syndicat des énergies renouvelables qui se tient aujourd’hui à Paris, son président Jean-Louis Bal dresse pour GreenUnivers un bilan de l’année 2019 et balaie les grands dossiers à venir.

GreenUnivers : Etes-vous satisfait de la version définitive de la Programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE) mise en consultation jusqu’à la fin du mois par le ministère de la Transition écologique et solidaire ?

J-L Bal : Je suis dans l’ensemble très satisfait de cette PPE. La mouture présentée en janvier 2019 nous semblait insuffisante, notamment en matière d’éolien en mer. Le calendrier initial prévoyait un trou d’air en 2021/2022 ce qui aurait été très préjudiciable pour les industriels de cette filière. La version actuelle a relevé l’ambition dans l’éolien posé en mer, mais aussi dans le flottant ce qui est une très bonne chose car la France a une certaine avance en la matière.

Les cibles en matière de solaire et d’éolien terrestre sont à la hauteur des objectifs français de développement des EnR. Concernant ...