Appels d’offres : Bruxelles met la pression

Print Friendly, PDF & Email
(@WindEurope)

Pas si faciles, les discussions qu’engagent les pouvoirs publics français avec la Commission européenne pour être autorisés à lancer les futurs appels d’offres de soutien aux énergies renouvelables, à partir de l’année prochaine. Comme cela a été le cas en 2016 pour la préparation de la période actuelle, Bruxelles remet sur le tapis son attente d’appels d’offres technologiquement neutres, pour favoriser les EnR les moins onéreuses et se révèle hostile aux sous-catégories, comme il peut en exister dans les compétitions solaires (les différentes « familles »). L’instance européenne souhaite aussi un tronc ...