Vite vu

Print Friendly, PDF & Email

Vendredi 27 décembre

Equinor est monté au capital du développeur Scatec Solar à hauteur de 15,2%. Pour cela, le groupe norvégien a déboursé 714 MNOK (73 M€) supplémentaires, une somme semblable à celle qu’il avait investi en novembre 2018 pour entrer au capital de Scatec à hauteur de 9,7%.

Sonnedix a acquis un portefeuille de 12 centrales solaires au sol cumulant (23 MWc) en Italie auprès de la société d’investissement Ellomay Luxembourg Holdings. Sonnedix est détenue depuis 2016 par J.P. Morgan Asset Management.

Jeudi 26 décembre

Interrogé par GreenUnivers, le ministère de la Transition écologique et solidaire (MTES) a indiqué que le prix moyen de la sixième session de l’appel d’offres autoconsommation, dont les résultats ont été publiés le 24 décembre, s’élève à 17,72 €/MWh, en baisse par rapport à la précédente.

La Loi d’orientation des mobilités (LOM) a été publiée au Journal officiel du 26 décembre 2019.

Mardi 24 décembre

Le ministère de la Transition écologique et solidaire (MTES) aurait fixé à 1 800 MW le seuil à partir duquel les contrats éoliens terrestres conclus ne pourront plus bénéficier de l’arrêté du 13 décembre 2016, selon nos confrères d’Enerpresse. Le MTES indique que le dispositif, auquel prétendent de nombreux projets, aurait déjà atteint les 1 500 MW.

Le fonds Aquila Capital (9,5 Mds€ sous gestion) et le japonais Daiwa Energy & Infrastructure ont signé un partenariat stratégique en vue d’investir dans les énergies renouvelables en Europe et au Japon. A cette occasion Daiwa E&I a pris une part non précisée du capital du fonds allemand. Ce dernier a lancé l’année dernière un fonds infra de 750 M€ dédiés aux projets de production d’énergies renouvelables, de stockage et de transport de l’électricité.

EDF Renewables North America a signé un contrat de vente d’électricité avec CleanPowerSF pour une tranche de 100 MWc du complexe américain de Palen Solar, désigné sous le nom de Maverick 6 Solar Project. CleanPowerSF est une ONG soutenue par la San Francisco Public Utilities Commission pour promouvoir la consommation d’électricité issue d’énergies renouvelables.

Lundi 23 décembre

Symbio, la co-entreprise formée par Michelin et Faurecia, va construire son usine de production de piles à hydrogène sur le territoire de la métropole de Lyon. Les travaux débuteront en mars prochain. Bien que soutenue par plusieurs organismes publics (les agences de développement Aderly et Auvergne-Rhône-Alpes-Entreprises), Symbio ne souhaite pas préciser le montant de l’investissement, ni la nature des aides, pas plus que la date prévue de mise en service. L’entreprise indique seulement viser une production de 200 000 piles en 2030.

La ville de Paris va lancer son appel d’offres pour le service de trottinettes électriques après les municipales en mars. Seuls trois opérateurs seront désignés, contre huit actuellement actifs dans la capitale, et des zones de parking seront réservées pour mettre fin au stationnement anarchique des engins à deux-roues. Le critère de l’empreinte environnementale sera le principal conditionnant la note finale (40%), tandis que le volet social (salariat Vs autoentrepreneur) ne sera pas tenu en compte.

Le pétrolier italien Eni a signé un partenariat stratégique avec la filiale américaine du développeur italien d’énergies renouvelables Falck Renewables. Il consiste en la création d’une joint-venture 50/50 qui a vocation à développer 1 GW de projets EnR aux Etats-Unis d’ici 2023. L’accord prévoit également l’achat par Eni New Energy US Inc de 49% du portefeuille de centrales déjà mises en service par Falck Renewables pour un montant de 70 M$ (63 M€). Il s’agit de cinq centrales photovoltaïques, d’une capacité cumulée de 112,5 MW, dont l’une est couplée à une batterie stationnaire de 6,6 MWh, situées dans les états de Caroline du nord et du Massachusetts.