Aquila Capital lance un nouveau fonds infra de 750 M€

Print Friendly, PDF & Email
(Crédit : Oser)

L’allemand Aquila Capital a annoncé le lancement d’un nouveau véhicule dédié à la transition énergétique doté de 750 millions d’euros. Il se focalisera sur la production d’énergies renouvelables, le stockage et le transport de l’électricité.

Des tickets compris entre 50 et 75 M€

Géographiquement, l’Energy Transition Infrastructure Fund (ETIF) d’Aquila Capital se concentrera[am4show have=’g1;g2;g4’user_error=’Please_Upgrade’guest_error=’Please_Subscribe’] sur l’Europe continentale et les pays nordiques, mais pourra aussi investir en Grande-Bretagne et dans les pays de l’Est. Une quinzaine de tickets, compris entre 50 et 75 M€, seront pris pour une période moyenne de 12 ans, avec des retours sur investissement attendus de l’ordre de 8-10%.

« La consommation d’énergie augmente, elle est de plus en plus couverte par les énergies renouvelables telles que le photovoltaïque et l’éolien (…) Des capacités de transport et de stockage suffisantes doivent être créées pour répondre aux défis de la transition énergétique. À ce titre, la décentralisation croissante et l’intégration nécessaire du système énergétique offrent aux investisseurs des opportunités intéressantes. C’est pourquoi nous avons conçu l’ETIF pour couvrir toute la chaîne de valeur de l’approvisionnement en énergie renouvelable », explique Susanne Wermter, chef de la division Investment Management Energy & Infrastructure.

Aquila Capital est déjà implanté dans le secteur européen des EnR avec des investissements cumulant 2 200 MW, répartis entre le solaire, l’éolien et l’hydroélectricité. En 2014, le fonds allemand avait vendu à son compatriote Capital Stage un portefeuille de quatre parcs photovoltaïques situés en Aquitaine (40 MW) pour 140 millions d’euros. [/restrict-content]