Grossir, résister et se diversifier, les clés de l’indépendance de Valorem

Print Friendly, PDF & Email
Jean-Yves Grandidier © DR

Dans un contexte de concentration du secteur des énergies renouvelables, comment rester indépendant et peser sur le marché ? Tel était la délicate question à laquelle Jean-Yves Grandidier, président de Valorem, devait répondre ce matin lors d’une conférence organisée à Paris par l’Institut Walden.

Droits de vote double

Pionnier des EnR, Jean-Yves Grandidier n’a pas de recette magique pour garder son indépendance, mais plutôt une palette de stratégies qu’il a adoptées au fur et à mesure de l’évolution de son entreprise à capitaux familiaux. « Au début, nous revendions les projets peu après avoir commencé leur développement. Nous avons fonctionné comme cela jusqu’en 2007, c’était une bonne manière de capitaliser sur notre cœur de métier et de s’adapter à la réglementation restrictive de l’époque », se remémore le fondateur de Valorem.

C’est à peu près à la même époque que l’entreprise ...