Au tour de PGE d’interroger le productible des grands parcs en mer

Print Friendly, PDF & Email
Crédit Orsted (ex Dong Energy)

Le groupe polonais PGE s’intéresse de plus en plus à la mécanique des fluides. Notamment celle qui définit le productible des grands parcs éoliens en mer. L’électricien cherche à déterminer avec plus de précisions les conséquences concrètes des effets de blocage et de sillage pour ses futurs développements en mer Baltique.

Résultats en 2021

PGE a lancé une étude en ...