Le gaz accusé par une ONG de polluer plus que le diesel

Print Friendly, PDF & Email
(Crédit : Nestlé)

L’ONG européenne Transport & Environnement (T&E) a jeté hier un pavé dans la mare, en remettant en cause via une étude menée aux Pays-Bas les atouts environnementaux du gaz carburant. Plus spécifiquement ceux des camions roulant au gaz naturel liquéfié (GNL), qui seraient beaucoup plus polluants que les poids lourds au diesel. Les résultats, qui ont sans doute le potentiel de tuer la mobilité gaz en ville s’ils sont avérés, n’ont pas été appréciés par les professionnels du gaz et du biogaz, pas plus que par les chargeurs qui ont commencé à faire muter leurs flottes.

« Malhonnêteté intellectuelle »

L’association française du gaz naturel véhicules (AFGNV) a réagi ce matin, lors de la présentation d’une autre étude, pour pointer « la malhonnêteté intellectuelle » de T&E et les biais adoptés. “Les poids lourds ...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.