Faute d’alternatives crédibles, la taxe carbone reste gelée

Print Friendly, PDF & Email

Le fossé se creuse entre les spécialistes de la fiscalité écologique et les décisionnaires politiques. Le Conseil des prélèvements obligatoires (CPO), organisme associé à la Cour des comptes, vient de rendre publique une étude qui incite à reprendre une trajectoire d’augmentation de la taxe carbone, faute de quoi la France n’atteindra pas ses objectifs en matière de réduction de CO2. C’est le troisième rapport publié ces derniers mois qui va dans ce sens. Le gouvernement rejette totalement l’idée pour 2020.

La CCE reste à son niveau de 2018

L’impasse semble totale. Nous « n’envisageons pas de hausse de la taxe carbone en 2020 », a réaffirmé aujourd’hui Sibeth Ndiaye, porte-parole du gouvernement. Elle était interrogée suite à la publication du rapport du Conseil des prélèvements obligatoires qui...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.