Le fournisseur ekWateur décroche 27 000 contrats d’électricité verte

Print Friendly, PDF & Email
(Crédit : Selectra)

La direction des achats de l’État vient de confier 27 000 compteurs d’un seul coup au fournisseur alternatif ekWateur, à l’issue d’un appel d’offres public sur plusieurs lots ; il y emporte celui de la « petite électricité», auparavant détenu par Total, selon Julien Tchernia, co-fondateur. EkWateur approvisionnera donc, à partir de janvier 2020, pour quatre ans et en électricité verte, les sites du Premier Ministre, ministère de la Transition écologique et Solidaire, Education nationale, Ademe, École normale supérieure, etc.

Pour rappel, en 2016 et avant même d’être lancé commercialement, le fournisseur avait déjà concouru sur ce même contrat, à l’époque pour trois ans, et y avait remporté un lot de 2 600 sites : Total était alors lauréat de ...

21 425 compteurs.

95 000 compteurs annoncés

Selon ekWateur, le chiffre d’affaires annuel additionnel attaché à ce contrat groupé tourne autour de 20 M€, soit 80 M€ sur la période. Il porte le portefeuille affiché par le jeune fournisseur à 95 000 compteurs en électricité et gaz et le situerait au 5e rang du secteur, une position disputée avec Leclerc, arrivé sur le marché à la rentrée 2018.

De quoi achever peut-être de convaincre les investisseurs de souscrire à une augmentation de capital de 10 M€, annoncée pour février par ekWateur, en fait toujours en cours mais bien avancée désormais selon Julien Tchernia.

A noter que fin 2018, sa société avait cessé de communiquer sur l’électricité verte auprès du grand public et avait augmenté ses prix, du fait des cours à la hausse sur les marchés de gros ; ekWateur préférait alors souscrire des affaires dans le secteur du gaz. « Depuis, le marché s’est détendu et nous incite à souscrire de nouveau dans l’électricité », annonce Julien Tchernia. Avec l’arrivée de 27 000 contrats en plus pour 2020, le retour est vigoureux.