Smart home : Engie absorbe Tiko pour créer des communautés d’énergie

Print Friendly, PDF & Email
(Source : ministère de l’Ecologie)

Engie annonce avoir investi dans la start-up suisse Tiko, spécialiste des objets connectés et du pilotage des équipements électriques dans le secteur résidentiel. Eau chaude sanitaire, électroménager, prises connectées, batteries… Fondée en 2012, Tiko a conçu une plateforme s’appuyant sur l’intelligence artificielle et permettant au particulier d’optimiser sa consommation d’électricité, son confort, sa facture ou encore sa stratégie d’autoconsommation. L’agrégation de l’ensemble des logements ainsi connectés doit permettre à Engie de créer « de véritables centrales électriques virtuelles », signale dans son communiqué l’énergéticien français.

Augmentation de capital

Le montant de l’opération n’est pas dévoilé. Mais ...

Engie, qui vient de présenter son nouveau plan stratégique, précise avoir pris le contrôle de Tiko par le biais d’une augmentation de capital, les actionnaires actuels Swisscom et Repower conservant leur place.

Il y a un an, Engie présentait une nouvelle offre d’autoconsommation avec stockage destinée aux particuliers. En investissant aujourd’hui dans Tiko, Engie veut aller plus loin et explique vouloir « créer, in fine, de véritables communautés d’énergie » à différentes échelles depuis la maison individuelle jusqu’au réseau électrique national. L’idée est de permettre aux particuliers de « participer à des schémas d’agrégation de logements connectés afin de créer un large réservoir de flexibilité de la consommation, de la production et du stockage d’énergie ». A plus court terme, la priorité pour l’instant affichée est d’accompagner la stratégie d’internationalisation de la start-up, qui aurait déjà commercialisé « plusieurs dizaines de milliers d’exemplaires de sa solution en Suisse, en Allemagne, en Autriche et en France ».