AO solaire au sol T5 : qui sont les gagnants ?

Print Friendly, PDF & Email
(c) Urbasolar

Selon l’analyse effectuée par le cabinet de conseil Finergreen (consultable ci-dessous), le développeur-exploitant Urbasolar ressort grand vainqueur de la cinquième session de la compétition sur les grandes installations photovoltaïques, qui a par ailleurs vu une remontée inédite du prix de l’électricité sur ce créneau. Urbasolar y décroche pas moins de 127 MW, ce qui porte à 630 MW le total des projets obtenus par ce spécialiste depuis le début de l’appel d’offres des pouvoirs publics, toutes catégories confondues.

Urbasolar devance Total, qui profite notamment du pipe de projets de Quadran, acquis en 2017. Figure à la troisième place Thirdstep, un développeur solaire basé à Biot (Alpes-Maritimes), issu d’une joint venture en 2012 entre Altus Energy et Solaïs. Il se voit attribuer 67 MW, sur le segment des unités de plus de 5 MW.

(Source : Finergreen)

Quelque 3,1 GW ont été retenus depuis la première session de l’appel d’offres solaire au sol en mars 2017, selon le classement cumulé de Finergreen. Trois compétiteurs se détachent nettement : Engie avec 592 MW, Urbasolar, titulaire de 321 MW et Total, qui a obtenu 296 MW en tout et profite de sa performance lors du round numéro 5.

Consultez l’analyse complète de Finergreen, y compris le classement cumulé depuis 2017 (ici en PDF) :