Début d’externalisation pour le financement de travaux sous CEE

Print Friendly, PDF & Email
(Crédit : Olmix)

Après avoir fait feu de tout bois dans les énergies renouvelables, le financement de type « mezzanine » confirme son arrivée dans l’efficacité énergétique. En particulier dans les opérations soutenues par des certificats d’économies d’énergie (CEE). En témoigne le nouveau « bridge financing » de 2 M€ (un prêt obligataire de courte durée) que le groupe Effy a souscrit auprès du fonds Energy Transition d’Eiffel Investment Group pour préfinancer une opération de rénovation énergétique industrielle en Bretagne. En l’occurrence à la Trinité-Porhoët (Morbihan) et à Merdrignac (Cotes d’Armor), dans deux anciennes usines de découpe de volailles rachetées en 2016 par Olmix.

Financement clés en mains

Cette entreprise bretonne en forte croissance (chiffre d’affaires : 160 M€) produit des algues pour l’alimentation et la santé. En voie de reconversion, ses ...

Article précédentL’Ademe veut mieux accompagner la décentralisation énergétique
Article suivantDeux parcs éoliens quittent EDF OA et obtiennent un MWh à prix fixe