Effinside ou la rénovation énergétique en mode pragmatique

Print Friendly, PDF & Email
(Crédit : Menuiserie Marquis)

Co-entreprise issue d’une association dans l’efficacité énergétique entre les groupes bretons Legendre (construction, immobilier, énergie) et Deltadore (analyse et suivi des bâtiments), Effinsinde vient de signer son premier contrat de performance énergétique (CPE). Le client de cette toute jeune Esco (energy service company) est une petite collectivité, en l’occurrence Le Cellier, une commune de 3 600 habitants de la banlieue de Nantes.

Le bois, l’isolation restent trop chers

Effinside y installera une chaufferie gaz à condensation en remplacement de l’équipement 100% électrique de la mairie et de la médiathèque. « Nous aurions aimé faire le choix d’une chaufferie au bois mais le différentiel avec le prix du gaz rend impossible cette mise en place pour l’instant », explique Franck Gosselin, directeur général d’Effinside. La société va financer la chaudière et les travaux – autour de 100 000 € – et se chargera de la maintenance pendant la durée du contrat pluriannuel. Elle facturera la commune sur une base ...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.