France Biométhane propose 10 mesures pour booster la filière

Print Friendly, PDF & Email
(Source : Biogaz Europe)
(Source : Biogaz Europe)

Depuis sa création en avril 2016 par Cédric de Saint-Jouan (président fondateur de Vol-V), France Biométhane met les bouchées doubles pour faire entrer cette « filière d’avenir » dans les politiques d’aujourd’hui. Après « un tour de France des pouvoirs publics », le think tank publie ce vendredi le premier livre blanc du biométhane (ci-dessous). En guise de chapitres : trois axes d’amélioration et 10 propositions pour développer la filière.

La France ambitieuse, sur le papier

Sur le papier, le biométhane bénéficie en France d’un soutien fort des pouvoirs publics, qui se traduit notamment par un objectif de 10% de biométhane dans la consommation de gaz en France à l’horizon 2030 avec des objectifs intermédiaires de 1,7 TWh en 2018 et 8 TWh en 2023 fixés dans le décret sur la programmation pluriannuelle de l’énergie. Des objectifs d’autant plus ambitieux que la filière part de zéro, ou presque : 19 sites injectent du biométhane en mars 2016 avec une capacité de 271 GWh/an, soit à peine plus de 0,05% du gaz consommé en France en 2015 (421 TWh).

Pour accélérer la dynamique, France Biométhane identifie trois axes d’amélioration : la simplification administrative, la reconquête des acteurs bancaires et enfin le ...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.