Le fonds infra Meridiam débarque en force dans l’efficacité énergétique

Print Friendly, PDF & Email
meridiam
(Crédit : Meridiam)

Le leader français des fonds infrastructures greenfield est en train de négocier sur les chapeaux de roue le virage de la transition énergétique. Meridiam (5 Mds€ sous gestion) n’était pas du tout orienté vers l’énergie propre lors de sa création par Thierry Déau il y a onze ans. Mais plutôt vers les autoroutes et les grands tunnels. Il s’est depuis 2015 converti à l’économie bas carbone, notamment à l’efficacité énergétique, et en fait même désormais un objectif majeur : « nous allons combiner l’axe de la transition énergétique avec notre savoir-faire historique, celui du développement de grandes infrastructures publiques », annonce Julien Touati, directeur du développement corporate  de Meridiam.

Le géant français va procéder à sa manière, c’est-à-dire avec des moyens financiers massifs et avec la méthode qui lui a réussi, celle des partenariats public-privé (PPP). Une méthode que compte aussi mettre à profit la société de private equity Omnes Capital, qui vient également de se lancer dans l’efficacité énergétique avec ProBTP via un fonds commun de 100 M€.

Gros moyens

Meridiam, pour sa part, mobilise des moyens supérieurs et plusieurs véhicules financiers. En premier lieu Meridiam Transition, qui pèse 455 M€ et a été lancé au moment de la Cop21, à l’initiative de la CNP ; l’assureur public voulait amorcer un véhicule de place et a investi d’entrée 150 M€. Meridiam a depuis invité Allianz, Aviva, BNP-Paribas, le CIC, le Fonds de réserve pour les retraites, Pro BTP et Sogecap.

La société dispose aussi ...

Article précédentAu Chili, EDF inaugure une centrale PV de 146 MW et se lance dans l’éolien
Article suivantIbereolica met ses filiales solaires en cessation de paiement