Quel est le “Top 10” des jeunes sociétés du green business…

Print Friendly, PDF & Email

… parmi les start-up américaines financées par le capital-risque ? Le Wall Street Journal a passé en revue 350 candidates pour sélectionner les mieux armées pour réussir, à la fois par leur financement, leur équipe dirigeante, la qualité des investisseurs qui les soutiennent et la progression de leur valorisation au cours des 12 derniers mois.

Verdict : en tête trois fabricants solaires : Solyndra et ses tubes solaires, n°1, suivi du fabricant de cellules en silicium Suniva et du concepteur de centrales solaires thermiques eSolar.

Viennent ensuite le groupe new-yorkais RecycleBank, qui organise des programmes d’incitation pour encourager les gens à recycler, puis le fabricant de batteries au lithium-ion  Boston Power et le constructeur de voitures électriques Fisker.

Suivent le fabricant de logiciels pour compteurs intelligents eMeter, le fabricant de matériaux pour améliorer les performances énergétiques des bâtiments (fenêtres et parois isolantes, notamment) Serious Materials, le spécialiste des compteurs intelligents et réseaux de transmission pour smartgrid Silver Spring Networks et enfin un autre constructeur de voitures électriques, Tesla.

Le classement détaillé est ici

Plusieurs entreprises de cette liste ont été non seulement soutenues par des fonds de capital-risque mais aussi par l’Etat américain, comme Solyndra qui a reçu l’an dernier un prêt aidé de 535 millions de dollars, en plus des 286 millions levés auprès de fonds, ou encore Fisker et Tesla, qui ont chacun reçu des centaines de millions de dollars de prêts aidés.

Solyndra a vu son chiffre d’affaires monter à 58,8 millions de dollars en 2009 contre 6 millions en 2008 et, fort d’un carnet de commandes spectaculaire de 2 milliards de dollars, a annoncé fin décembre son intention d’entrer en Bourse.