GE réalisera le plus gros projet de captage du carbone du monde, en Australie

Print Friendly, PDF & Email

gorgonUn nouvel exemple de la multiplication des gros projets de captage du carbone : GE Oil & Gas, la filiale pétrolière de General Electric, s’est vu attribuer par Chevron un méga-contrat de 400 millions de dollars, en partie pour capter le CO2 de l’énorme projet d’exploitation du champ gazier Gorgon, au large de l’île de Barrow, en Australie.

Gorgon est l’un des plus grands champs gazier à ciel ouvert du monde, et représente le plus gros projet d’extraction de gaz de la région Asie-Pacifique, censé répondre aux besoins exponentiels de la région en gaz. Il commencera à livrer du gaz naturel liquéfié en 2014. Mais il se veut aussi écologiquement exemplaire et inclut l’un des plus ambitieux projets mondiaux de captage et stockage du CO2 dégagé par ces gisements de gaz.

GE va non seulement compresser, congeler et liquéfier le gaz naturel, mais en extraira le CO2 pour l’injecter dans la roche à 2,5 km de profondeur. Objectif : stocker chaque année 3,3 millions de tonnes de CO2 par an, l’équivalent du retrait de la route de 530.000 voitures.

Le champ de Gorgon doit produire 15 millions de tonnes de gaz naturel liquéfié par an à partir de 2014, soit 40.000 milliards de m3 sur 40 ans. Le coût total du projet est de 43 milliards de dollars.

Il se trouve sur l’île de Barrow Island, une réserve naturelle. Chevron en possède 50% et ExxonMobill et Shell 25% chacun. Les compresseurs seront fabriqués en Italie et livrés en 2011-2012.