CO2, le compte à rebours

Print Friendly, PDF & Email

carbon-calculatorEn plein New York, cette énorme « horloge » lumineuse de 20 mètres de long, installée la semaine dernière près de Penn Station, décompte en chiffres rouge les milliards de tonnes de gaz à effet de serre propulsés dans l’atmosphère terrestre à chaque instant. On peut la retrouver sur le site internet de son sponsor Deutsche Bank ici. Elle affiche pour le moment environ 3.600 milliards de tonnes et augmente de 1.000 tonnes par seconde.

Le calcul n’est, selon ses promoteurs, pas un gadget : il prend en compte les données de croissance macro-économique mondiales, la production industrielle, etc. et inclut tous les gaz, dont le CO2 et le méthane, et les retraduit en équivalent CO2. Il exclut cependant les phénomènes naturels type El Nino ainsi que les aérosols, trop difficiles à mesurer.

L’ouvrage est réalisé par deux chercheurs du Massachusetts Institute of Technology, et affiche aussi des publicités pour la Deutsche Bank, qui s’est lancée dans une activité de conseil aux entreprises sur les opportunités stratégiques d’une économie « bas carbone ».

Selon la Deutsche Bank, l’horloge à CO2 est elle-même neutre en carbone car sa consommation électrique est compensée par des certificats carbone. Elle contient 40.960 diodes à basse consommation qui consomment 83% d’électricité en moins que le tableau d’affichage des cours de Bourse mis en place par Dow Jones à Times Square depuis 1997. La DB n’a cependant pas donné la consommation de cette enseigne. Autour de Penn Station, quelques passants sont frappés, beaucoup passent sans lever les yeux.