Le plus gros van électrique + une camionnette électrique Ford débarquent aux USA

Print Friendly, PDF & Email

smith-newtonIl s’appelle le Smith Newton, se branche sur une simple prise et est déjà vendu depuis 3 ans par le petit constructeur britannique Smith Electric Vehicles. Il va désormais être assemblé aussi aux Etats-Unis, dans une nouvelle usine à Kansas City, pour conquérir les marchés des flottes d’entreprises de livraison américaines. Mieux encore, Smith Electric Vehicles, en partenariat avec l’américain Ford, va construire la toute première camionnette électrique de Ford, la Transit Connect BEV, à partir de 2010.

L’usine d’assemblage, installée dans des hangars désaffectés de l’aéroport de Kansas City, coûtera 10 millions de dollars, dont 3 millions de subventions de l’Etat, et doit employer au moins 120 personnes.

Le Smith Newton a une autonomie de 160 km, une vitesse de pointe de 80 km/h et peut transporter 8 tonnes. Il sera alimenté par des batteries au lithium-ion qui se rechargent en 6 à 8 heures. On ne connaît pas encore son tarif américain — il devrait être commercialisé en 2010 —  mais sa version britannique, qui, elle, était jusqu’ici équipée de battteries au sodium-nickel, atteignait pour un van de 4 batteries 150.000 dollars (64.000 pour les batteries qui coûtent 16.000 dollars pièce, et 86.000 pour le van). En revanche, le coût au km n’est que de 6 cents, selon le constructeur.

transit-connectQuant au Transit Connect, dont le châssis sera fourni par Ford et le système de transmission par Smith Electric Vehicles, il doit être le premier d’une gamme de véhicules électriques prévue par le groupe américain, plombé par la chute de ses ventes.  Ford prévoit des petits modèles électriques en 2011, des hybrides en 2012 et des hybrides électriques à brancher sur une prise en 2012.