En France, 30 millions d’aides pour les Eco-entrepreneurs

Print Friendly, PDF & Email

environnement_05Le soutien annoncé du gouvernement français aux Eco-industries commence à se matérialiser tout doucement. Pas moins de trois ministères (Ecologie, Economie, Enseignement supérieur et Recherche) lancent un appel à projets pour les Eco-technologies.

L’objectif est de soutenir des projets pilotes et de démonstration à fort potentiel économique et environnemental et aussi des phases de démonstration avec des perspectives de commercialisation d’ici 2 à 5 ans.

Cet appel à projets est lancé en même temps que le programme Ecotech de l’Agence nationale de la recherche qui cible les mêmes thématiques mais pour des projets plus en amont.

Une enveloppe de 30 millions d’euros sur trois ans est prévue dans le cadre du Fonds de compétitivité des entreprises. La direction générale de la compétitivité, de l’industrie et des services (DGCIS), Oseo et l’Ademe seront chargés de l’examen des dossiers.

Les projets concernés doivent concerner les Eco-technologies, par exemple la prévention et la lutte contre les pollutions locales (eau, air…). Ils doivent être présentés par une PME ou une entreprise de moins de 2 000 salariés ou par un consortium d’industriels (PME, laboratoires publics, grandes entreprises…) avec au moins deux entreprises et un laboratoire.

Le gouvernement a annoncé l’automne dernier un plan en faveur des Eco-industries dans le cadre du plan Ecotech 2012.

Plus d’informations sur cet appel à projets ici.