Un site pilote de capture du carbone pour Toshiba

Print Friendly, PDF & Email

Le groupe Toshiba va construire un site pilote de capture et stockage du CO2 pour expérimenter et valider ses derniers résultats de R&D sur cette technologie à Omuta city, au Japon, à côté d’une centrale à charbon.

L’objectif est de capturer 10 tonnes de CO2 par jour, de le mélanger avec un solvant à base d’oxyde d’amine et de le stocker.

La construction démarrera au printemps pour une expérimentation à partir d’août 2009. De multiples tests seront effectués pour valider la technologie et acquérir de l’expérience sur son impact.

D’autres expériences pilotes similaires seront conduites par Toshiba au Japon et à l’étranger avant une commercialisation de cette technologie, envisagée à l’horizon 2015.

Les technologies de capture et stockage du CO2, sont actuellement en phase d’expérimentation dans de nombreux pays, notamment européens avec le soutien de Bruxelles. En France, le groupe Total mène une expérimentation sur son site de Lacq. Le suédois Vattenfall est également en pointe dans cette technologie et a inauguré un site pilote en Allemagne.

Les pétroliers BP et Shell ont également récemment annoncé des investissements dans cette technologie, dont la mise au point est considérée comme indispensable par de nombreux experts pour réduire les émissions de CO2 des sites de production fonctionnant avec des énergies fossiles. Même si la rentabilité ne sera pas au rendez-vous avant 2030, selon un récent rapport du cabinet McKinsey.