Jackpot pour les chauffe-eau solaires chinois

Print Friendly, PDF & Email

Himin Solar Energy, le plus gros producteur chinois de chauffe-eau solaires, très répandus dans le pays (cf notre article sur le sujet), a reçu un financement de près de 100 millions de dollars de la part de la banque d’affaires américaine Goldman Sachs et du puissant fonds chinois CDH Investments.

Une injection de fonds qui montre que si les investissements étrangers en Chine ralentissent en cette période de crise, les financiers croient toujours au formidable potentiel des greentech en Chine.

Cet investissement aidera Himin à se développer en Chine comme à l’étranger, car les chauffe-eau chinois, particulièrement bon marché, sont aussi vendus à l’international. Himin vend 2 millions de m2 de chauffe-eau par an, soit la totalité de la production de l’Europe et le double de la production américaine.

Le groupe construit actuellement un second site de production à Dezhou, Shandong, qui démarrera fin décembre. Il compte doubler ses investissements en 2009 et augmenter sa production de 50%. Le gouvernement chinois veut porter la part des énergies renouvelables de 7,5% de la consommation en 2005 à 10% en 2010, notamment en accroissant le nombre de chauffe-eau dans le pays à 150 millions de m2.

Devant la mauvaise santé des marchés financiers, Himin avait décidé en septembre de reporter son projet d’introduction en Bourse.