Better Place prend pied au Japon, mais Daimler avec Enel gagne en Italie

Print Friendly, PDF & Email

Better Place a réussi à mettre un pied au Japon, mais le constructeur Daimler est reparti de plus belle dans sa stratégie rivale de lancer à la fois ses voitures électriques et des réseaux de stations, en alliance avec des compagnies d’énergie, en s’implantant cette fois en Italie avec Enel.

Du côté du groupe californien Better Place, installateur de stations de recharge pour voitures électriques, il a annoncé qu’il participait à un projet pilote au Japon de test de stations pour véhicules électriques. C’est le 4ème projet de la start-up californienne depuis octobre. Et en Israël le groupe a dévoilé sa première station, en branchant une voiture électrique sur le parking d’un cinéma. Better Place est déjà choisi pour installer des stations en Israël, Danemark, Australie, Californie et à Hawaï.

Le Japon testera non pas les stations de recharge de Better Place, où l’on peut brancher une voiture, mais ses stations d’échange de batteries – une batterie vide contre une batterie chargée —  dans la ville de Yokohama (Kanagawa Prefecture). Ce sera l’un des premiers tests sur cet autre aspect de Better Place, souvent critiqué par ses rivaux.

Mais en Europe, le constructeur Daimler repart sur le marché des voitures électriques : l’allemand s’est allié à la compagnie d’électricité italienne Enel pour sortir plus de 100 véhicules et 400 stations de recharge à  Rome, Milan et Pise d’ici 2010. Daimler fournira des Smart Fortwos électriques et Enel les stations, ainsi que pour les conducteurs un système de repérage de la plus proche station. Enel indique qu’il tirera d’énergies renouvelables toute l’électricité destinée aux stations de recharge.

Une telle alliance entre un constructeur auto et un fournisseur d’électricité permet de se passer d’un intermédiaire comme Better Place.

Daimler avait déjà annoncé un partenariat avec la compagnie d’énergie allemande RWE en septembre pour installer des Smart électriques et un réseau de stations de recharge à Berlin, et le groupe compte lancer encore d’autres initiatives similaires dans d’autres villes en Europe et aux Etats-Unis.

Article précédentJackpot pour les chauffe-eau solaires chinois
Article suivantLa Californie adopte le système du paiement des droits d’émissions de CO2

Comments are closed.