Décollage du solaire pour les particuliers en France

Print Friendly, PDF & Email

Séduits par les crédits d’impôt et le tarif avantageux d’achat de l’électricité solaire rachetée par EDF – depuis début 2007 – de plus en plus de Français installent des panneaux solaires sur le toit de leur maison : le nombre d’installations va tripler cette année, et encore tripler en 2009, estime Evasol, le leader en France.

« On est encore très en retard sur l’Allemagne et d’autres pays européens, mais le marché naît enfin en France », s’exclame Stéphane Maureau, fondateur et patron d’Evasol, société de distribution de systèmes solaires pour les particuliers, créée en mars 2007 sous l’impulsion du fabricant de panneaux solaires Tenesol, filiale à 50% de Total, à 40% d’EDF et à 10% d’EDF Energies Nouvelles.

La jeune société, qui aurait 20% du marché, a réalisé dès sa première année un chiffre d’affaires de 10 millions d’euros et un bénéfice de 100.000 euros. Elle fera trois ou quatre fois plus cette année, avec  un chiffre d’affaires de 30 à 40 millions, et son carnet de commandes atteint déjà 70 millions d’euros. Et elle s’attend à recommencer à tripler en 2009.

Un succès rapide mais encore loin de celui des stars allemandes du solaire, comme SolarWorld, qui dans son euphorie veut même racheter les usines d’Opel.

Un placement à 10%

« Une installation solaire, c’est un investissement qui rapporte 10% par an, sur 20 ans », calcule Stéphane Maureau : une installation typique pour une maison consiste à faire poser 20 à 30 m2 de panneaux solaires sur le toit, ce qui coûte environ 25.000 euros tout compris (dépose des tuiles, remplacement par les panneaux, supports en aluminium et onduleur) ».

« C’est cher, poursuit-i, mais il faut en retrancher le crédit d’impôt (un chèque envoyé par le fisc, que l’on soit imposable ou non) qui va jusqu’à 8 .000 euros, ainsi que des aides locales, variables, généralement de l’ordre de 2.000 euros. Donc l’installation vous coûte 15.000 euros environ ».

« Un tel système produit environ 2.500 kilowattheure – un peu plus dans les régions ensoleillées et si le toit est bien orienté – de quoi alimenter toute l’énergie de la maison hors chauffage.  Et EDF vous rachète cette électricité 57 centimes par kilowattheures. Vous touchez donc chaque fin d’année un chèque de 1.450 euros, ce qui rembourse le système en 10 ans. Et au bout de 20 ans – car les panneaux sont garantis 25 ans – vous aurez touchés 29.000 euros. Du 10%. Et vous pouvez aussi emprunter pour le faire… »

Seuls soucis, les dossiers pléthoriques à remplir et les délais administratifs, de 4 à 6 mois –à tel point qu’Evasol s’en occupe pour ses clients –, les zones classées, intouchables, et surtout le manque de poseurs de panneaux, qu’il faut former, et que lui fournit le groupe Vinci. Evasol, fort de 200 personnes pour l’instant, recrute environ 20 personnes par mois.

Article précédentBetter Place va poser des stations en Californie (Premium)
Article suivantEncore Wal-Mart, qui cette fois va acheter de l’éolien à grande échelle

21 COMMENTS

  1. Bonjour cher Monsieur.
    Veuillez m’excuser si mon message est une surprise pour vous.
    Je me présente:
    je m’appelle Mr Louis Guidigbi Je suis un consultant international.
    En Effet, C’est une opportunité véritable pour moi d’avoir vos coordonnées.
    je travaille en étroite collaboration avec un client sérieux et fiable
    qui est un Opérateur économique et Exportateur de Produits Tropicaux .Ce
    dernier dispose d’un capital important en Euros.
    Et , dans le but de diversifier ses activités,il vient véritablement
    de se lancer dans les Prêts Particuliers.
    Vous êtes dans l’un des cas suivants ;
    * FCC
    * FICP
    * FIBEN
    * IMPAYES, REJETS BANCAIRES
    * A D T
    * VOUS AVEZ DES SAISIES ARRETS
    * VOUS ETES EN RECOUVREMENT
    * FINANCER VOTRE BIEN IMMOBILIER
    Il est disposé à Octroyer à toute Personne dans le besoin d’un prêt à
    partir de 10.000 Euros.
    Dans la mesure ou cette proposition vous intéresse,veuillez prendre
    attache avec moi pour plus de détails .
    Cordialement .
    LOUIS
    e-mail: [email protected]

  2. Le bénéfice au terme des 20 ans ne tient pas compte des intérêts éventuels, si vous devez emprunter pour la réalisation des travaux.

    A prendre sérieusement en compte …

  3. Voici un moyen de faire vous même vos estimations de production d’électricité photovoltaïque, en fonction de votre localisation et de l’orientation des capteurs :
    Calculs d’irradiation solaire

    En plus d’indications générales pour comprendre l’influence de l’orientation et de l’inclinaison, vous avez accès à un logiciel de calcul à utiliser avec les données de votre cas particulier.

  4. J’l’ai fait. Ca a été cool. Visite du comm’, chèque puis après j’ai été installée. Raccordement dans la foulée. Ca y est, je produis. Comme c’est les 1er travaux que j’faisais chez moi, j’ai mon crédit d’impot complet…(avec 2 enfants, ça m’en fait 8400 €). Cool, pour une fois j’serai contente de faire ma déclaration d’impot.

  5. J’ai moi-même une installation solaire et je suis ravie de cet investissement.
    Pour m’a par j’ai reçu 2400€ d’aide de la Région Rhône-Alpes, qui ont été la cerise sur la gâteau.

  6. Quelques précisions :

    >une installation typique pour une maison consiste à faire poser 20 à 30 m2 de panneaux solaires
    Coûte en fait plutôt dans les 22 ou 23000 euros.

    >ainsi que des aides locales, variables, généralement de l’ordre de 2.000 euros.
    Il y a très peu de région qui donnent des aides (80% des personnes n’en auront pas).

Comments are closed.