Le japonais Kyocera investit massivement dans le solaire

Print Friendly, PDF & Email

Pour rattraper ses rivaux Sharp, Sanyo Electric et l’allemand Q-Cells, le groupe japonais Kyocera, n°4 mondial des systèmes solaires intégrés avec sa filiale Kyocera Solar, va investir à grande échelle dans l’énergie solaire : il dépensera 55 milliards de yens (environ 375 millions d’euros) dans les 4 prochaines années pour doubler ses capacités de production de panneaux solaires.

Kyocera vise une capacité de production de 650 mégawatts de cellules solaires d’ici mars 2012, contre 300 mégawatts prévus cette année pour l’exercice fiscal en cours, en investissant 45 milliards de yens pour accroître la production de son usine de Shiga Prefecture, au centre du pays. Pour 2009, il vise une production de panneaux solaires représentant 550 mégawatts, contre 500 MW prévus jusqu’ici.

Kyocera avait indiqué en juillet que son carnet de commandes dans le solaire avait augmenté de 50% en un an, tiré par une forte demande en Europe.

Il devrait aussi dépenser 10 milliards de yens supplémentaires pour agrandir des sites en Chine et en République tchèque, voire pour installer de nouvelles usines.