Les 100 espoirs européens des greentech ? Le choix du Guardian

Print Friendly, PDF & Email

Le quotidien britannique The Guardian, associé à un cabinet de consultants, Library House, a publié une liste des 100 plus prometteuses start up européennes des greentech, qui fait la part belle aux sociétés britanniques ainsi qu’aux allemandes et un peu aux scandinaves. Le classement, élaboré par un panel de spécialistes d’entreprises, banques et fonds d’investissement, tient compte du potentiel économique des entreprises mais aussi de l’impact de leur activité en faveur de l’environnement.

En tête de liste figure la société allemande Odersun, qui fabrique des paneaux solaires à couche mince, secteur en plein boom, suivie de DeepStream Technologies, groupe britannique qui réalise des systèmes de gestion intelligente de l’énergie, autre secteur montant. Outre le solaire et la gestion d’énergie, dans le peloton de tête figurent aussi deux représentantes d’une technologie émergente, l’énergie marine, dévéloppée par les firmes britanniques Marine Current Turbines et Pelamis.

La première société française de la liste, Watteco, spécialiste de la gestion d’énergie, n’arrive qu’en 30e place. Une seconde société française, Neosens, spécialisée dans les capteurs pour la mesure des milieux liquides, figure au palmarès, qui ne comprend qu’une seule société italienne et aucune espagnole.

 Une version interactive du classement ici