Téréga veut devenir multi-énergies

Print Friendly, PDF & Email
(Crédit : Fertigaz)

Téréga a bien rebondi après la crise du Covid-19. Le transporteur de gaz du Sud-Ouest annonce un chiffre d’affaires de 488 M€ en 2021 (contre 460 M€ en 2020) et un résultat net de 65 M€ (contre 50 M€). Mais en 2022, il se projette dans un « contexte inédit », « très différent de ce qu’on a connu l’an dernier », selon son PDG, Dominique Mockly. La guerre en Ukraine et la réplique européenne à travers le plan RepowerEU ont changé la donne, à l’instar des flux gaziers qui se sont inversés depuis le début de la guerre, remontant du Sud vers le Nord. A l’image surtout d’une ambition européenne d’allier neutralité carbone et indépendance énergétique, qui conforte Téréga dans sa volonté de ...

 

 

Article précédentSaitec prépare 50 MW éoliens flottants au large de Gérone
Article suivantL’agenda de la transition énergétique