Le Gimelec s’inquiète pour la filière des EnR

Print Friendly, PDF & Email
(@Nexans)

Le Gimelec, cet organisme représentant les 200 principales entreprises électriques et numériques françaises, estime que les EnR électriques tricolores se trouvent de plus en plus exposées au risque de retard de chantier et aux pénalités afférentes de la part des pouvoirs publics. En cause, des difficultés d’approvisionnement croissantes « avec des risques de ...

Article précédentOù en est le plan solaire des lycées d’Ile-de-France ?
Article suivantHDF Energy en route vers la Bourse