Plan de relance : quelle place pour la Transition ? [Dossier]

Print Friendly, PDF & Email

Relance par une politique de l’offre et donc de soutien aux entreprises, investissements massifs dans les véhicules électriques et l’amélioration énergétique des bâtiments, choix de l’hydrogène pour décarboner l’industrie et les transports : non ce n’est pas le plan de relance français à 100 Mds€ sur deux ans dévoilé le 3 septembre mais celui de l’Allemagne, de 130 Mds€, présenté trois mois plus tôt. Autant que dire que les deux pays convergent (voire vont se faire concurrence) sur les solutions pour à la fois ranimer et verdir leurs économies face à la récession due à la crise sanitaire, en s’appuyant tous deux sur le volontarisme de l’Union européenne et ses 750 Mds€ mis sur la table en juillet dernier.

Transports bas carbone, bâtiments rénovés

Pour sa part, dans son plan de 296 pages, Paris prévoit de consacrer 30 Mds€ à la transition écologique, qui sera en grande partie énergétique. Le budget est même un peu plus important, car d’autres enveloppes vont encourager la formation aux métiers verts et la relocalisation de l’industrie. Ces 30 Mds€ se ventilent logiquement en ...