Des restes à charge supérieurs avec MaPrimeRénov’ que le CITE 2019

Print Friendly, PDF & Email
(c) Pixabay

ACE Énergie, mandataire CEE de fournisseurs d’énergie, a comparé les restes à charge de plusieurs opérations de rénovation énergétique avec le CITE en vigueur jusqu’en 2019, et MaPrimeRénov’ qui lui a succédé cette année. L’étude conclue que les dispositifs actuels sont moins intéressants pour l’ensemble des ménages, et notamment les plus précaires. C’était pourtant eux que ciblait initialement la réforme des aides à la rénovation énergétique des bâtiments.

Hausse des restes à charge à tous les étages

Pour réaliser son étude comparative, ACE Energie s’est appuyé sur l’étude de l’Ademe publiée l’année dernière sur la tarification des gestes de rénovation énergétique. Les chiffres de 2019 correspondent à ...