Jean Castex annonce 20 Mds€ pour la relance verte

Print Friendly, PDF & Email
© Assemblée Nationale

Rarement l’écologie avait été aussi souvent citée dans un discours de politique générale de Premier ministre. Cet après-midi à l’Assemblée nationale, Jean Castex a livré un plaidoyer en faveur de la relance verte, avec l’ambition de « faire de l’économie française l’économie la plus décarbonée d’Europe ». Sur les 100 Mds€ du Plan de relance, 20 Mds€ vont être consacrés à la transition écologique, en particulier à la rénovation énergétique des bâtiments, à la décarbonation des transports – le soutien aux batteries étant cité nommément -, à l’amélioration de l’alimentation, au recyclage.

Des CTE aux CDE

« Je crois en la croissance écologique, pas en la décroissance verte », a formulé le nouveau locataire de l’hôtel de Matignon. Cette politique compte s’appuyer sur les propositions de la Convention citoyenne, qui doivent faire l’objet comme prévu d’un projet de loi à l’automne. Mais aussi et peut-être surtout sur les « territoires », un terme qui, en nombre de citations dans le discours, rivalise avec l’écologie. Jean Castex a ainsi annoncé un “Contrat de développement écologique”, avec “des plans d’actions concrets et des chiffres mesurables”, et dont l’État sera partenaire et financeur. Il reste à mieux connaître ces futurs contrats, qui rappellent les Contrats de transition écologique mis en place depuis 2017 mais avec ...

Article précédentCap Sud se renforce et s’organise sur le marché des particuliers
Article suivantEspagne : du nouveau pour les renouvelables