La Convention citoyenne en mode virtuel

Print Friendly, PDF & Email
(c) Convention citoyenne pour le climat

C’est sur la plateforme de communication Zoom que se réunira ce week-end la Convention citoyenne pour le climat. Elle devrait rassembler à distance 120 participants sur les 150 membres du panel, dont certains appartiennent au personnel soignant mobilisé pour la lutte contre le coronavirus. En lieu et place de la session ultime programmée les 3 et 4 avril, la conférence virtuelle sera consacrée aux conséquences de la période actuelle et à sa sortie, de même qu’à leur prise en compte dans les propositions de la convention, indique le service communication. 

Amendements à discuter

En parallèle, un comité légistique surtout composé de juristes travaille sur ...

la mise en forme des 150 mesures structurantes présentées début mars par les cinq groupes thématiques*. Ces mesures ont elles-mêmes fait l’objet d’amendements, lesquels doivent être débattus. Les propositions définitives donneront lieu en principe à des projets de loi voire de référendum et à des modifications réglementaires. 

Il n’est en revanche pas question pour cette convention d’adopter virtuellement le texte final qui devait être présenté au gouvernement et à la presse ce week-end. La session est repoussée sine die, pas avant juin manifestement, peut-être en septembre.

*Se nourrir (alimentation et agriculture), se loger (habitat et logement), travailler et produire (emploi et industrie), se déplacer (aménagement et transports), consommer (modes de vies et de consommation).