Les premiers résultats de l’appel d’offres long terme de RTE

Print Friendly, PDF & Email
(@ Voltalis)

Le ministère de la Transition écologique et solidaire (MTES) et RTE n’ont pas encore communiqué les résultats globaux de l’appel d’offres long terme (AOLT) pour les nouvelles capacités d’électricité peu carbonées. Ils ont en revanche averti les lauréats vendredi dernier.

Les tarifs garantis pendant sept ans des quatre tranches proposées forment une courbe en cloche : 19 000€/MW pour les projets à mettre en service cette année, 29 000€/MW pour 2021, 28 000€/MW pour 2022 et 21 800€/MW pour 2023. Le prix rétrospectif de la première tranche pour 2020 est bas car les installations sont parfois déjà financées et les volumes recherchés encore faibles, celui de la dernière aussi car RTE et les pouvoirs publics espèrent des baisses de coûts d’ici 2023.

60 000 voire 80 000 logements équipés

En attendant les précisions du MTES et celles du rapport que diffusera RTE le 27 février, deux catégories de capacités paraissent privilégiées : les batteries et l’effacement diffus, au détriment de l’effacement industriel. « Le risque financier pris ...