Six start-up IA+énergie chouchoutées par Microsoft et Schneider

Print Friendly, PDF & Email
(@InnoEnergy)

Elles ont des mines réjouies, ces six start-up fraîchement sorties d’un programme d’incubation de luxe à Station F à Paris, baptisé « AI for green energy » (l’intelligence artificielle pour l’énergie verte). Elles ont été couvées pendant trois mois par deux protecteurs de renom : Microsoft, pour l’expertise sur l’intelligence artificielle et Schneider Electric pour l’innovation énergétique, épaulés par l’Inria, Sigfox, France Digitale et Elaia. Les bénéficiaires sont de jeunes entreprises, toutes spécialistes de la donnée : les ...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.