L’expérimentation E+C- bute encore sur le critère carbone

Print Friendly, PDF & Email

Dans le bâtiment, la réglementation vire décidément au casse-tête. Trois ans après le lancement du label E+C-, les expérimentations se sont multipliées. Notamment pour préparer la fameuse RE2020, déjà sujette à de multiples débats. Pour mémoire, le référentiel E+C- repose sur deux indicateurs : le bilan énergétique du bâtiment et son bilan d’émissions de gaz à effet de serre. Pour l’évaluer, le Cerema* l’a appliqué à 83 bâtiments répartis dans 4 régions (Bretagne, Pays-de-la-Loire, Auvergne-Rhône-Alpes et Grand-Est). Il a livré ses conclusions, qui mettent en avant une « vraie difficulté » pour appréhender le critère carbone.

Les 83 cas étudiés appartiennent surtout au...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.