Agregio signe un nouveau CPPA sur un parc éolien d’EDF RE

Print Friendly, PDF & Email
(Crédit : RES)

Article actualisé le 30 août 2019 pour intégrer des précisions d’Agregio sur la durée du contrat.

Agregio, filiale d’EDF, a signé le 27 août un corporate power purchase agreeement (CPPA) avec Maïsadour, une importante coopérative agricole du sud-ouest qui réunit quelque 8 000 agriculteurs. Le contrat est attaché au parc éolien de Fitou (12 MW dans l’Aude) exploité par EDF Renouvelables.

15% de la consommation couverte

« Maïsadour a pour objectif ...

de diversifier son approvisionnement en énergie en augmentant de façon significative la part des énergies renouvelables. Ce contrat innovant nous permet de mettre en oeuvre de façon concrète notre politique de transition énergétique tout en bénéficiant d’un prix fixe compétitif », a indiqué Philippe Carré, directeur Général de la coopérative dans un communiqué, sans pour autant préciser le prix. Seule indication fournie par Agregio : le prix sera fixe sans clause de révision. L’électricité produite par le parc éolien devrait couvrir environ 15% des besoins annuels de la coopérative pendant une durée de 3 ans. Le parc éolien sortant du mécanisme d’obligation d’achat en 2021, le contrat sera effectif sur la période 2022-2024.

Ce n’est pas le premier PPA signé par Agregio sur un actif EnR exploité par EDF RE. Un premier contrat a été annoncé en février dernier avec FEDA (Forces Elèctriques d’Andorra) sur un parc éolien situé en Occitanie.

Pour rappel, en juin dernier, la SNCF a signé son premier CPPA avec Voltalia sur 143 MWc solaires, tandis que l’enseigne Boulanger s’approvisionnait aussi chez Voltalia (les deux sociétés appartenant au même groupe) au travers d’un parc solaire de 5 MWc. En mars, Metro inaugurait la série grâce à un accord signé avec Agregio sur un parc éolien de 2,4 MW détenu par Eurowatt.