GT chaleur renouvelable : la rigueur budgétaire réaffirmée

Print Friendly, PDF & Email
Hôtel de Roquelaure (ministère de l’Environnement)

Le groupe de travail ministériel sur la chaleur renouvelable lancé le 25 mars a tenu sa deuxième réunion hier, en attendant une troisième et dernière le 5 juin. L’occasion de mener « un travail de connexion des sujets », comme le résume Thierry Franck de Préaumont, président du SNCU (Syndicat national du chauffage urbain ) et PDG d’Idex. Emmanuelle Wargon, secrétaire d’État auprès de François de Rugy, et Laurent Michel, directeur général de l’Energie et du Climat, n’ont fermé la porte à aucune proposition majeure mais redit leur ...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.