Une centrale solaire flottante de 48 MW va être installée aux Pays-Bas

Print Friendly, PDF & Email
Plateforme solaire flottante (Crédit : Ciel & Terre)

Une grande centrale solaire flottante de 48 MW verra le jour mi-2020 aux Pays-Bas, dans la province de Drenthe au nord du pays. Développée par GroenLeven, elle flottera sur un site appartenant à l’industriel néerlandais Kremer Zand and Gruid, dédié à l’extraction et au traitement du sable. Ce site comprend deux lacs : Zuidplas, où flottera la centrale PV, et Noordplas, d’où est extrait le sable. Le parc, le plus grand en Europe, ...

alimentera en électricité l’installation dédiée au séchage du sable et la zone industrielle de Groningue, à quelques kilomètres du site d’extraction. GroenLeven développe environ 2 000 MW de projets solaires, cédés à 70% à l’allemand BayWa en mars 2018.

En septembre 2017, une première ferme solaire flottante avait été installée dans un bassin de décantation d’eaux polluées du port de Rotterdam. En janvier 2018, un consortium entre la régie des eaux Waterschap Rivierenland, le constructeur de projets flottants Blue 21 BV, l’ingénieur hydraulique Hakkers BV et l’Université technologique de Delft s’est formé pour développer cette EnR aux Pays-Bas.

En Europe, le solaire flottant s’installe en douceur

En France, Akuo Energy doit mettre en service en 2019 une centrale de 17 MW à Piolenc dans le Vaucluse, avec la technologie de Ciel & Terre. CNR devrait aussi faire entrer la sienne en production cette année, et EDF devrait mener à bien un propre projet en 2020. Engie a récemment fait part de son intérêt pour le secteur.