Vite vu

Print Friendly, PDF & Email

Vendredi 4 janvier

L’irlandais NTR a sécurisé 229 M€ sur les 500 M€ que doit compter son fonds baptisé NTR Renewable Energy Income Fund II. Il se concentre sur l’acquisition d’actifs éoliens terrestres et solaires en Europe. Son dernier investissement en date a eu lieu en France avec le rachat de deux parcs éoliens appartenant à RES et BayWa cumulant 19 MW.

Le ministère espagnol de la Transition énergétique a validé une enveloppe de 80 M€ de subventions à destination de projet éoliens sur l’archipel des Canaries. Ce montant sera cofinancé par le fonds européen de développement régional (Feder) et devrait faciliter l’installation de 180 MW sur ces îles espagnoles. L’une d’elles, El Hierro, est précurseur en matière d’intégration des renouvelables sur les territoires insulaires.

Jeudi 3 janvier

EDPR, la filiale renouvelable d’Energias de Portugal, a vendu 80% de 3 parcs éoliens totalisant 499 MW à Axium Infrastructure pour un montant estimé à 688 M€. Les parcs sont situés aux États-Unis et au Canada.

Le Grand Narbonne a lancé son cadastre solaire. Disponible sur internet, il offre une information sur le degré d’ensoleillement des toitures pour les particuliers, professionnels et collectivités. L’outil évalue
la rentabilité économique d’une éventuelle installation solaire et oriente les utilisateurs vers les organismes publics spécialisés dans la maîtrise de l’énergie.

Le texte du projet de loi finances 2019 indique que les bâtiments exonérés de taxe foncière peuvent produire de l’électricité photovoltaïque sans que cette exonération ne soit levée. Auparavant, ce bénéfice leur était parfois retiré puisque la production d’électricité était considérée comme une activité commerciale.

Mercredi 2 janvier

Les programmes d’information « CUBE.S », « Génération énergie », de formation « AMARREE », « ETEHC », « RECIF », « Expertise Rénovation Copropriété », « Coaching Copro » et « PRO-INVEST », et d’innovation « MOEBUS » ont été validés comme éligibles au dispositif des certificats d’économies d’énergie, par arrêté paru au Journal Officiel du 30 décembre 2018.

La Commission de régulation de l’énergie (CRE) a rendu le 20 décembre 2018 une délibération portant projet de décision sur l’extension de la régulation incitative des investissements de RTE aux raccordements des parcs éoliens en mer.

Boralex a conclu un accord pour acquérir la dernière tranche du portefeuille de projets développée par Ecotera Développement, conformément à l’accord signé fin 2015. Il permettra à Boralex de mettre la main sur huit projets éoliens à divers stades de développement et d’une puissance cumulée de plus de 100 MW. Grâce à cette opération, le portefeuille de projets de Boralex en France dépasse les 1 000 MW.