Les nouvelles priorités d’Omnes Capital [Entretien avec S. Savasta]

Print Friendly, PDF & Email
Serge Savasta (Omnes)

Entretien avec Serge Savasta, associé gérant d’Omnes, responsable des activités Infrastructures dans le domaine de la transition énergétique –

Avec ses fonds Capenergie, Omnes est l’un des pionniers et des leaders français de l’investissement dans les énergies renouvelables. Avec un modèle mixte original, puisqu’il se positionne à la fois au capital des entreprises et dans les infrastructures. Il est ainsi actionnaire de quelques champions du secteur comme Neoen, dont il devrait vendre une partie de ses parts à l’occasion de la prochaine introduction en Bourse, et Urbasolar. Omnes a élargi son scope à l’efficacité énergétique et regarde de près d’autres domaines tels quel le power to gas et l’hydroélectricité – petite et grande -, explique Serge Savasta à GreenUnivers.

GreenUnivers : Quels sont à l’heure actuelle les axes d’investissement d’Omnes dans la transition énergétique ?

Serge Savasta : Nous sommes toujours dans une approche multi-pays européens, mais nous nous intéressons en particulier aux pays où le marché permet des projets sans subvention et où la ressource est abondante. Par exemple la Finlande, parce que le potentiel éolien est excellent, l’espace disponible, la réglementation favorable et solide. En outre, ce pays recherche l’autonomie énergétique. Via notre fonds Capenergie 3, nous avons investi à hauteur de 70% au capital du développeur Ilmatar Energy, qui vient d’acquérir un projet éolien de 50 turbines. Côté solaire, ...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.