[Exclusif] 51 levées de fonds cleantech au 1er semestre 2018 en France

Print Friendly, PDF & Email
(Source : Images Money, Flickr)

GreenUnivers publie son bilan exclusif des levées de fonds en equity réalisées par les sociétés françaises des cleantech au premier semestre 2018. Durant cette période, nous avons recensé 51 opérations pour un montant total de 329 M€ (sur 48 opérations, 3 montants restent confidentiels : voir note méthodologique en fin d’article).

Les fonds retrouvent de l’appétit 

Ce semestre est à peu près conforme à la même période de 2017 qui affichait 44 opérations pour un total de 325 M€ (sur 41 opérations). Mais deux faits notables sont à signaler. D’abord, la forte hausse de la part apportée par les fonds d’investissement, qui passe de 43% l’année dernière à 98% cette année (324 M€ selon le baromètre de France Invest Climat), un record. Alors que les fonds avaient marqué le pas en 2017, ils retrouvent de hauts niveaux d’investissement après une série de closings. Ensuite, le changement de la hiérarchie des secteurs récoltant le plus d’argent. C’est en effet l’économie circulaire qui arrive en tête avec 92 M€ levés. Une première place inhabituelle pour cette activité, obtenue via 4 opérations seulement dont celles de Recommerce (50 M€ collectés) et Back Market (41 M€), deux sociétés positionnées sur le business florissant du reconditionnement et de la revente des smartphones et autres tablettes.

Peu d’opérations dans les EnR

Les secteurs suivants ont l’habitude du podium. En deuxième position, on trouve l’écomobilité avec 11 opérations et 73 M€ dont 40 M€ pour Cityscoot, le service de scooters électriques en libre-service. Et en troisième, l’efficacité énergétique avec 11 opérations et 53 M€ (sur 9 deals, 2 montants confidentiels).

Les énergies renouvelables arrivent 4e à un faible étiage de 35 M€ via 9 opérations. Longtemps locomotive des levées de fonds, le secteur est parvenu à maturité et se retrouve aujourd’hui davantage marqué par les opérations de fusions-acquisitions : Langa rachetée par Engie, Direct Energie/Quadran par Total… Si les levées corporate se font plus rares, le secteur reste cependant très dynamique en termes de financement de projets.

Les jeunes secteurs prometteurs comme la chimie verte (25,5 M€ collectés), le stockage (20 M€) et l’agriculture durable (17 M€), ...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.