Recommerce lève pas moins de 50 M€ pour ses téléphones reconditionnés

Print Friendly, PDF & Email
(Crédit : Recommerce)

Leader en France de la reprise, du reconditionnement et de la revente des téléphones mobiles, Recommerce réussit une troisième augmentation de capital plus que conséquente, de 50 M€, auprès de la société de gestion Capzanine et de l’investisseur Creadev, appartenant à la famille Mulliez. Une collecte qui rappelle les montants décrochés par les homologues américains de Recommerce

Pionnière en France dans son secteur depuis sa création en 2009, Recommerce profite du boom des téléphones d’occasion révisés – la société en traite et revend 60 000 par mois -, dû au prix élevé des smartphones neufs. Cette levée de fonds massive va être fléchée en priorité vers le décollage de la marque en ligne Recommerce auprès du grand public à l’échelle de l’Europe, avec pour objectif d’être numéro un.

L’occasion mais de qualité 

En France, la société possède le site monextel et travaille en marque blanche auprès des opérateurs de télécoms et des distributeurs de téléphones comme Conforama, Boulanger ou But. Lors d’une vente d’un téléphone neuf, ceux-ci proposent de ...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.