Concessions d’hydroélectricité : quelle place pour EDF dans les appels d’offres ?

Print Friendly, PDF & Email
(Crédit : EDF)

Géré directement depuis l’Elysée, le dossier de l’ouverture à la concurrence des concessions d’hydroélectricité fait de plus en plus parler de lui. Pour la première fois, EDF a appelé de ses vœux il y a quelques jours un processus « équitable » lui permettant de se porter candidat à l’ensemble des concessions faisant l’objet d’un appel d’offres.

« Le risque serait que les concessions les plus rentables partent à la concurrence et qu’EDF se retrouve avec les concessions qui le sont moins et avec des missions de service public qui ne seront plus rémunérées », a déclaré à Reuters Yves Giraud, directeur de la production et de l’ingénierie hydraulique d’EDF, lors d’une visite de presse le 15 juin du barrage de Bissorte (Savoie).

Quelle latitude pour EDF ? 

Cette prise de position correspond à une forme d’acceptation par EDF du processus de mise en concurrence, ce qui n’est pas le cas chez tous les concessionnaires historiques. La CNR y est par exemple complètement opposée et argumente depuis longtemps sur son rôle structurant dans l’aménagement du territoire.  Mais ce message nouveau d’EDF signale aussi le dernier gros ...