Plastic Omnium fait des emplettes dans l’hydrogène

Print Friendly, PDF & Email

L’intérêt de l’équipementier automobile pour l’hydrogène se confirme : il acquiert deux PME du secteur, Swiss Hydrogen et Optimum CPV. La première, basée à Fribourg (Suisse), conçoit des solutions de gestion et de contrôle de l’énergie dans les systèmes à piles à combustible pour la mobilité, la seconde ...

est une société belge spécialisée dans la conception et la production de réservoirs en composite pour le stockage de l’hydrogène.

Le groupe a déjà investi 20 M€ en 2016 dans la société israélienne ? PO-CellTech, créée avec l’israélien Elbit Systems dans le domaine de la pile à combustible, et entamé la construction d’un centre de recherche à Bruxelles, ?-Deltatech, dédié aux nouvelles énergies comme l’hydrogène. Il est aussi sponsor du nouveau fonds d’Aster Capital qui va s’intéresser de près à l’hydrogène pour la mobilité. 

Une filière en émergence

Signe de l’importance de ces nouvelles activités, Plastic Omnium va les structurer et les regrouper dans une nouvelle direction, « Plastic Omnium New Energies », au sein de la division Stockage et Propulsion.

Si la France a longtemps été frileuse sur l’hydrogène, elle accélère aujourd’hui avec le déploiement de projets dans les territoires, comme en Auvergne-Rhône-Alpes, et les ambitions d’acteurs comme Engie.

Repère : « Batteries ou mobilité hydrogène : la France doit-elle choisir ? » – Décembre 2017