Record : Tesla et Neoen remportent 100 MW de stockage en Australie

Print Friendly, PDF & Email
Parc éolien d’Hornsdale
(Crédit : Flickr/David Clarke)

Habitué des superlatifs, le fabricant américain de batteries (et de véhicules électriques) a remporté, en partenariat avec le français Neoen, un appel d’offres lancé par l’État d’Australie méridionale pour installer et exploiter une installation de stockage de 100 MW/129 MWh d’ici décembre 2017. Le duo a distancé 90 autres propositions grâce à une offre « très compétitive », selon le gouvernement lui-même. Il faut dire que le PDG de Tesla, Elon Musk, s’est engagé en personne à livrer le dispositif en 100 jours ou, à défaut, de l’offrir.

Couplage éolien + batterie

L’installation, fabriquée par Tesla, sera partiellement couplée au parc éolien de Neoen à Hornsdale (307 MW). Elle est constituée de ...

788 systèmes Powerpack, qui intègrent la batterie elle-même, les logiciels et les onduleurs. Le système sera exploité par Neoen avec 70% de sa puissance mise à disposition de l’Etat, qui rémunérera Neoen pour ses services systèmes. Le français gérera les 30 % restant pour son propre compte. Le montant total de l’investissement n’est pas communiqué.

Elon Musk s’engage

Le Premier ministre de l’Australie méridionale, Jay Weatherill, a rappelé dans son communiqué la promesse d’Elon Musk de livrer la batterie dans les 100 jours ou, à défaut, de l’offrir. Un engagement pris sur Twitter alors que des internautes remettaient en cause la promesse du patron de Tesla de pouvoir régler en 100 jours les problèmes de black out australiens.

En accord avec le gouvernement, le décompte des 100 jours débutera à la signature des autorisations de raccordement. Le pari n’en est pas moins ambitieux.

De son côté, Neoen indique que ses investissement directs en Australie du sud atteignent quasiment 1 Md$ depuis 2013.